Noël porte beaucoup d'attentes, et beaucoup de souvenirs. Noël est un prisme qui démultiplie les choses: les Noël que nous avons aimés, ceux que l'on aurait voulu avoir, ceux que l'on souhaite pour sa famille, celui que l'on voudrait pour soi . Tout ça se télescopent avec un Noël "idéal",celui des publicités ou des comédies romantiques.

Tout s'accentue: les bons moments bien sûr, mais aussi les mauvais: ce que l'on aurait souhaiter voir arriver n'importe quand, mais pas aujourd'hui, qu'il s'agisse de la mort de quelqu'un, mais aussi de banalités comme  une panne de congélateur, de lave-linge ou simplement un plat raté.

Préparer Noël à l'avance, mais aussi ne pas trop attendre de Noël; n'accumuler à l'excès ni nourriture, ni présents. ne pas trop charger l'emploi du temps, y laisser une place pour y glisser l'imprévu; penser à adresser particulièrement un courrier, un présent ou un coup de téléphone à nos parents ou amis isolés, sont des éléments qui concourent à notre paix de l'esprit.